Messi: une charité aux allures d’évasion fiscale

Messi: une charité aux allures d’évasion fiscale

Ce fut un immense soulagement pour le clan Messi : le 14 décembre 2015, une juge de Barcelone décidait de classer sans suite le dossier « Amigos de Messi » (Messi et ses amis), instruit jusqu’ici à Madrid. Une embarrassante affaire de fraude fiscale présumée visant l’attaquant argentin, son père et agent Jorge Messi, ainsi que trois de ses coéquipiers du FC Barcelone. Les enquêteurs tentaient de vérifier s'ils avaient touché des revenus non déclarés pour avoir participé à des matches « de charité » organisés en 2012 et 2013 sous l’égide de la Fondation Lionel Messi au bénéfice d’enfants défavorisés. La magistrate a jugé que les soupçons n’étaient pas suffisamment étayés.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous