250.000 euros pour la place de Bousval, via le PCDR

Les dépenses sont parfaitement maîtrisées, affirme le bourgmestre Gérard Couronné.
Les dépenses sont parfaitement maîtrisées, affirme le bourgmestre Gérard Couronné. - Le Soir.

Ce qui porte le boni global à 4,48 millions d’euros: la situation financière n’est pas critique, au Lothier, et le bourgmestre Gérard Couronné (MR) évoque des dépenses de dette « parfaitement maîtrisées », représentant 15,54% du budget.

De quoi mener de gros projets en maintenant une fiscalité basse et parmi ceux-ci, on peut notamment épingler le réaménagement de la place de Bousval. C’est un des projets élaborés en concertation avec les citoyens dans le cadre du programme communal de développement rural (PCDR), qui a été approuvé à la fin de 2017 par le gouvernement wallon.

La majorité estime que ce dossier est prioritaire: un montant de 250.000 euros - et 40.000 euros d’honoraires- est prévu cette année pour les travaux qui doivent rendre l’espace plus convivial, et tirer parti de la proximité du Ravel.

Le collège a également prévu 50.000 euros pour faire réaliser une étude sur le potentiel éolien du territoire communal: le document doit servir de référence pour répondre aux multiples demandes des promoteurs, et le cahier des charges devrait être présenté au conseil communal de la fin du mois de janvier.

D’autres investissements sont annoncés cette année comme la rénovation de l’ancienne administration communale d’Houtain-le-Val afin d’agrandir l’école (150.000 euros), la finalisation du pôle culturel pour y accueillir la Maison des jeunes (80.000 euros) et le placement de caméras dans le centre (100.000 euros).

Les commentaires de l’opposition ont donné lieu à un moment étonnant. La cheffe de groupe PS, Tiffany Fevery, a estimé que certains points de ce budget 2018 prouvaient que la majorité peut tenir compte des remarques de la minorité. Et elle a donc annoncé que son groupe voterait positivement. Son colistier Jean-François Mitsch, a alors enchaîné en fustigeant différents manquements, dont celui d’une véritable politique économique… puis a choisi l’abstention.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous