La Belgique intercepte deux bombardiers russes

Photo prétexte d’un bombardier Tupolef 160
Photo prétexte d’un bombardier Tupolef 160

Deux avions de combat F-16 de la base de Florennes ont intercepté lundi matin deux bombardiers stratégiques russes Tupolev Tu-160 (« Blackjack» dans la terminologie de l’Otan) au-dessus de la mer du Nord, au large du nord-ouest des Pays-Bas, en vertu d’un accord belgo-néerlandais, a-t-on appris de source militaire.

Les pilotes belges, qui ont décollé vers 11h21, ont effectué une demi-heure plus tard «avec succès» une identification visuelle des deux avions russes dans la zone de responsabilité néerlandaise de l’espace aérien de l’Otan, selon le compte Twitter de la composante Air. Ils ont franchi le mur du son au-dessus du nord-est des Pays-Bas, selon la force aérienne néerlandaise (KLu).

La Royal Air Force (RAF) a également fait décoller deux de ses chasseurs Typhoon de la base de Lossiemouth (Écosse) peu avant 09h30 locales (10h30 HB) pour intercepter les mêmes «Blackjack» - des bombardiers dotés d’une capacité nucléaire - approchant de l’espace aérien britannique. L’interception a eu lieu à quelque 28.000 pieds (8.500 mètres environ au large de la côte orientale de l’Écosse) avec le renfort d’un avion ravitailleur Airbus A330 Voyager KC3, selon la presse britannique.

La Belgique à la tête de la mission de défense de l’espace aérien au-dessus du Benelux

La Belgique a repris jeudi dernier la mission de défense de l’espace aérien au-dessus du Benelux assurée en alternance avec les Pays-Bas.

En Belgique, ce sont les bases de Florennes et de Kleine-Brogel (Limbourg) qui assurent cette tâche à tour de rôle jusqu’au mois d’août, avec une première période revenant à la base francophone.

Deux F-16 sont prêts à décoller, 24 heures sur 24 et sept jours sur 7, en quelques minutes en cas d’alerte, une procédure appelée «Quick Reaction Alert» (QRA). Elle est activée, par exemple, en cas d’arrivée d’avions non identifiés ou d’appareils avec lesquels le contact radio a été perdu, par le «Control and Reporting Center» (CRC) de Glons pour la zone belgo-luxembourgeoise et par l’"Air Control Station» de Nieuw-Milligen pour le secteur néerlandais.

L’alternance belgo-néerlandaise, réglée par un traité conclu par les trois pays du Benelux entré en vigueur début 2017, se déroule en principe tous les quatre mois. Mais les Pays-Bas ont assuré la mission durant huit mois d’affilée quand la mission des F-16 belges engagés dans les opérations aériennes contre le groupe djihadiste État islamique (EI) en Irak et en Syrie a été prolongée de six mois - de juillet à décembre derniers - pour pallier la défection de la KLu.

Les interceptions de bombardiers russes à long rayon d’action par les aviations de l’Otan se sont intensifiées ces dernières années, avec une reprise de ces vols devenus rarissimes après la fin de la Guerre froide.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. En août 2015, le jeune Adrien Bongiovanni, né le 20 septembre 1999, débarquait à l’académie de l’AS Monaco, quelques semaines avant ses seize ans.

    Football Leaks: le transfert de Bongiovanni à Monaco, symbole du marché des mineurs

  2. 7795142652_johnny-depp-dans-les-animaux-fantastiques-les-crimes-de-grindelwa

    «Les animaux fantastiques 2», une recette qui fonctionne

  3. Beaucoup de cités de logements  sociaux ont vu le jour dans l’entre-deux-guerres en Belgique.

    Le logement social est-il une solution pour l’avenir ou un héritage aujourd’hui dépassé?

Chroniques
  • Chronique: Un monde sans mémoire

    Avec la Toussaint, la fête des morts et les commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale, nous sortons d’une intense période mémorielle, qui a retenu l’attention de tous les médias. Mais cette accumulation de rites, d’images et de discours ne doit pas occulter le fait que nous entrons dans un monde sans mémoire.

    Comme Péguy l’a montré, la mémoire n’est pas l’histoire : c’en est même le contraire. La mémoire est un lien vivant, concret, presque charnel, avec un passé qui reste vivant, qui nous concerne et nous touche. Elle nous rattache à l’expérience des générations antérieures par une chaîne de témoignages, de gestes, de rituels dont nous avons été partie prenante, qui ont imprimé en nous des images, même vagues, chargées de sens et d’affects. L’histoire au contraire est une science, un regard neutre et objectif, un retour sur un passé avec lequel les...

    Lire la suite

  • Football Leaks : nettoyer la boue pour retrouver l’innocence du jeu

    Dix jours et on a l’impression que la boue n’en finit plus de couler. Cela fait maintenant dix jours que l’opération Football Leaks déverse son torrent d’informations sur la planète foot. De là à l’ébranler, rien n’est moins sûr tant cette jungle économique a appris à courber l’échine quand souffle la tempête. Pourtant, le rythme des nouvelles ne baisse pas et touche tous les pans du sport roi. Après les hautes instances, incapables de faire appliquer leurs propres règles, après les combines des grands clubs soutenus par l’argent du Golfe...

    Lire la suite