Accueil Économie Consommation

Proximus: De Croo annonce un dédommagement financier pour les pannes de longue durée

Au lieu d’une compensation sous la forme d’un accès gratuit, le ministre des Télécoms souhaite mettre en place, à partir de mars, un dédommagement sous forme d’argent.

Temps de lecture: 2 min

Lundi dernier, un grand nombre d’abonnés à Proximus TV ont été privés de télévision en « prime time », entre 20 heures et 21 heures 15. Le lendemain, l’opérateur rencontrait à nouveau des « problèmes techniques », qui se traduisaient par un accès difficile au site internet www.proximus.be, ainsi qu’un service défaillant pour les clients utilisant la messagerie électronique skynet.be. L’ensemble des problèmes techniques étaient résolus mardi en début d’après-midi.

A la suite de cette panne, Proximus TV annonçait que tous ses clients recevront une compensation, sous la forme d’un accès gratuit pendant deux semaines aux bouquets payants et à un catalogue de vidéo à la demande.

Un dédommagement financier

Ce mardi matin, Alexander De Croo, ministre des Télécoms, a annoncé sur BEL RTL vouloir rendre ces dédommagements obligatoires. Cette mesure serait, selon lui, préparée depuis plusieurs mois. Le gouvernement compte mettre en place « une formule de dédommagement pour des cas de panne plus longue ».

« C’est un produit technique, qui a parfois une panne, cela peut arriver. Mais quand elle est plus longue, ce n’est pas normal qu’il n’y ait pas de dédommagement. Les clients payent un certain montant pour avoir un service pour une durée d’un mois, si pendant une journée, ce service n’est pas accessible, il est normal qu’il y ait une compensation commerciale », précise le ministre des Télécoms.

12 heures de panne = 1 jour de « valeur d’abonnement » remboursé

A partir du mois de mars, une règle s’appliquera donc à tous les opérateurs, pas uniquement à Proximus. La règle voudra que lorsqu’une panne est plus longue que 12 heures, il y aura un dédommagement de 1 jour « de valeur d’abonnement » et cela peut devenir plusieurs jours de « valeur d’abonnement ».

Le geste que Proximus a fait, « c’était bien gentil mais ce que l’on propose ici c’est autre chose, c’est un remboursement commercial », a conclu Alexander De Croo.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Remi Baeyens, mardi 16 janvier 2018, 11:30

    Je crains que cette mesure augmente encore les tarifs alors que la Belgique est une des plus chères d'Europe.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb