2 ans de surprises et de découvertes au ADAM – Brussels Design Museum

Depuis son ouverture à quelques mètres de l’Atomium, il y a 2 ans, le ADAM a su trouver sa place parmi les musées riches et variés de la capitale. Grâce à une collection originale et des idées cohérentes, ce musée a trouvé son public.

Le musée a ouvert en décembre 2015 et s’est progressivement inscrit sur la carte de Bruxelles, trouvant ses marques sur le Plateau du Heysel. Désormais, le nord de la capitale offre un projet muséal cohérent qui voit le public passer allègrement des salles de l’Atomium à celles du ADAM, le ticket de l’Atomium incluant automatiquement l’entrée au ADAM.

De ce fait, la combinaison des deux institutions offre au visiteur une réflexion sur les notions de progrès, sciences, techniques et comment ces concepts s’articulent avec l’idée de bonheur et mieux-vivre.



Le petit frère de l’Atomium

Le ADAM a été voulu et rêvé par l’Atomium, patrimoine chéri de la capitale et mémoire de l’Expo 58, si emblématique de l’architecture moderniste de l‘après-guerre. Le musée célèbre le design sous toutes ses formes, à toutes ses époques, enrichi de la collection permanente du Plasticarium .

Entre la joie colorée des années 60 et l’utopie du tout plastique , sans compter la réflexion quant à la créativité dans tous les aspects du design, le ADAM a réussi à établir une passerelle qui interpelle régulièrement les visiteurs qui en redemandent.

Une curiosité récompensée

Premier bilan après 2 ans d’existence : le public revient, avec l’envie d’en découvrir toujours plus. Bruxelles étant devenue une des villes européennes qui comptent en matière de design, un musée lui étant consacré répondait à une demande incontestable. Juste à côté de l’Atomium, dans un quartier en pleine évolution, la dynamique avait du sens et continue à animer une jeune équipe pleine de projets et d’envies.

Pour ses 2 ans, le ADAM a créé la Plasticotek , un espace d’informations mais aussi de compréhension où on peut toucher et expérimenter les plastiques découverts plus tôt dans les collections. Là encore, le ADAM étonne par son sens de l’innovation.



Les Family Brunch du dimanche matin remportent un joli succès, offrant aux visiteurs la découverte des collections et des expositions mais aussi l’opportunité d’aller à la rencontre des équipes du musée.

Les visites guidées pour adultes rencontrent tout autant de succès, l’occasion de comprendre une thématique ou une exposition grâce aux précieuses explications d’historiens de l’art.

Les enfants sont aussi chez eux au ADAM. Diverses activités sont proposées pour les 6 – 12 ans en collaboration avec l’Atomium et la Fondation CIVA.

Un petit détour par le Shop donne des envies de cadeaux, du plus abordable au plus pointu dans une offre d’objets très soignée. Tout en dégustant un café, un thé ou un rafraîchissement, on planifie déjà sa prochaine visite.

La Une Le fil info Partager