Accueil Société

À Anvers, les habitants racontent: «J’ai juste pu attraper quelques affaires…»

Lundi soir, une déflagration a soufflé trois immeubles dans le quartier estudiantin d’Anvers. Deux personnes sont décédées, quatorze ont été blessées dont une grièvement. Le Roi et le Premier se sont rendus sur place.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

O n l’a entendue, mais on l’a surtout sentie  », s’exclame Nick, étudiant à l’Université d’Anvers. Il habite au bout de la rue où s’est produite la déflagration lundi soir. «  C’est en voyant les réactions et les photos sur Facebook que j’ai pris conscience de l’ampleur des dégâts  », ajoute-t-il, debout derrière les barrages policiers. Il se tient les bras croisés, les yeux perdus dans le vide, encore saisi par cet événement qui a tué deux personnes et en a blessé quatorze autres. «   L’explosion a eu lieu à 21 h 30 lundi, précise Wouter Bruyns, porte-parole de la police d’Anvers. Trois bâtiments sont entièrement détruits, quatre autres fortement endommagés. Au total, 22 personnes ont dû passer la nuit dans un centre d’accueil, un hôtel ou chez des proches. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs