Accueil Belgique Politique

Charles Michel tourne la page de l’affaire Galant

Le Premier ministre a reconnu l’irrégularité de la procédure. Et la responsabilité de Jacqueline Galant. Avant de se tourner vers l’avenir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Charles Michel est arrivé en commission de la Chambre avec un objectif clair : clore l’affaire Galant. Pour ce faire, le Premier ministre s’était soigneusement préparé, explorant le dossier dans les moindres détails, prêt à riposter à toute attaque. Mais les offensives de l’opposition se sont fait bien moins fortes que mardi, face à la ministre MR. Pour tout dire, en fin de séance, l’ambiance était même extrêmement détendue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Grand format Dans les coulisses du Palais royal

L’été, le Palais royal de Bruxelles ouvre ses portes au public. C’est là que le chef de l’Etat travaille. Là que se conte l’histoire des Rois des Belges et de leurs hôtes. Venez, on vous emmène. À travers ces salles et les événements qu’elles racontent.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs