Accueil Culture

«Il a cet art de questionner les interdits»

En 25 ans, le Petit Spirou a fait grandir le progrès moral et l’ouverture d’esprit dans la BD familiale. Pour fêter son anniversaire, il s’offre deux albums et s’engage contre le sida.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

Ce n’est pas de ton âge ! C’est pour ton bien ! Tiens-toi droit ! Autant d’injonctions que le Petit Spirou rejette avec innocence depuis sa naissance dans les pages du journal Spirou. Franc-tireur de la bande dessinée, cette graine de voyou a été le premier héros pour enfants à bousculer les conventions avec espièglerie pour traiter librement de l’hypocrisie religieuse, des conflits de générations, de la sexualité, du tabagisme, de l’alcoolisme… Dupuis publie deux nouveaux albums pour son anniversaire : Tout le monde te regarde ! et Sans interdits depuis toujours. Ses pères créateurs, le duo belge Tome et Janry, sont venus à Bruxelles excuser ses malices.

En 2015, la liberté de ton du Petit Spirou est toujours indispensable à l’indépendance d’esprit de la BD franco-belge ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs