Accueil Économie Entreprises

Au fond, les patrons wallons ont peur de la croissance

Une étude d’Ernst and Young montre que les entrepreneurs wallons ont tendance à rester dans leur zone de confort et à craindre de se lancer à l’international.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Neuf patrons wallons sur dix déclarent vouloir augmenter leur chiffre d’affaires significativement. Mais… la croissance, on a beau la vouloir, ça ne se décrète pas. Il faut une volonté en plus, un esprit d’entrepreneur qui semble manquer pour passer de la théorie à la pratique en Wallonie.

On peut évidemment se demander ce que veut ce patron sur les 10 qui ne rêve pas de croissance mais l’enquête réalisée par EY (le cabinet de consultant Ernst and Young) qui a consulté une quarantaine d’entreprises (1), de très petites à grandes, en croissance continue depuis cinq ans en termes de chiffre d’affaires, d’effectifs et/ou de valeur ajoutée vise avant tout à identifier les freins à la croissance de toutes les entreprises en Wallonie. Une croissance indispensable au cercle vertueux de la création de valeur ajoutée et d’emplois, nécessaires à la sauvegarde de notre modèle social.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs