Accueil Belgique

Tax shift: les propositions des partis encore très éloignées

Sur le montant, sur les nouvelles taxes : peu de convergences sur le glissement fiscal.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Le Conseil des ministres restreint autour du tax shift s’est tenu mercredi soir. Il s’agissait d’un premier tour de table de tous les partis. Un coup de sonde l’après-midi laissait penser que les points de divergences sont encore nombreux. Pour rappel, le tax shift est une opération voulue par le gouvernement pour réduire les charges sur le travail.

Premier point délicat : le montant de l’opération.Certains, comme le CD&V et le MR, n’ont pas d’objection à voir grand. Ils parlent d’un montant autour de cinq milliards d’euros. On pourrait évidemment étaler l’opération sur plusieurs années. D’autres, comme le VLD, sont plus restrictifs. Pour eux, l’ensemble des réductions de charges entreprises par le gouvernement précédent et celui-ci a déjà permis de réduire les charges de 2,8 milliards. Resterait donc deux bons milliards. Aller plus loin serait hasardeux quand on sait que le fédéral doit encore compenser des déficits importants durant le reste de la législature.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

La 1897, la première bière de l’Union Saint-Gilloise est née

Rien ne semble arrêter l’Union Saint-Gilloise cette saison. Après son exploit sportif, en accédant au championnat belge de football, et en revenant en première division après 48 années loin du haut du podium, le club vient de dévoiler leur toute nouvelle bière, la 1897.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs