Accueil

Puigdemont a suivi la séance en direct à la télé depuis Bruxelles

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

Au parlement catalan, les sièges en velours rouge non occupés par des députés étaient recouverts d’un grand ruban jaune indépendantiste bien visible. Sur les huit députés absents, trois sont en détention provisoire dont le vice-président sortant Oriol Junqueras d’ERC. Les cinq autres sont en exil à Bruxelles depuis la fin du mois d’octobre dernier. C’est le cas de Carles Puigdemont, d’Antoni Comin, de Lluis Puig i Gordi, de Meritxell Serret et de Clara Ponsati i Obiols.

Si ces cinq anciens ministres sont arrivés en Belgique et ne sont plus retournés en Espagne depuis, c’est parce qu’ils sont poursuivis par la justice espagnole pour « sédition » et « rebellion ».

Mercredi, ils ont donc assisté à la première séance du nouveau parlement catalan en regardant la télé «  quelque part  » à Bruxelles. La séance était en effet retransmise en direct par le site du parlement régional.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs