Accueil Société Santé

Le cancer pédiatrique, entre rires et larmes

Une pièce de théâtre, « Tout va très bien », détourne le quotidien des parents d’enfants atteints d’un cancer et cible nos préjugés sur la maladie. En partenariat, une fondation milite au niveau européen pour relancer les essais cliniques en oncopédiatrie, qui ne suivent pas les avancées de la recherche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C ’est le moment d’être courageux… C’est l’heure des plateaux-repas de l’hôpital. » La tirade fait rire une bonne partie de la salle lors de la première de la pièce écrite par Gilles Dal, scénariste de Tout va très bien, qui se joue à partir de ce week-end jusqu’à fin février au Théâtre de la Toison d’Or à Bruxelles (1). Inspirée de son histoire commune avec son ex-femme, Delphine Heenen, Gilles Dal détourne, par le biais de l’humour, les différentes réactions auxquelles fait face une famille dont le fils est atteint d’un cancer. « Raconter notre histoire avec ironie, c’était en quelque sorte lâcher les soupapes », explique le scénariste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs