Accueil Opinions Chroniques

Le Pacte d’excellence, between Yesterday and to morrow

Pourquoi cette idée folle de mélanger en un seul cours histoire, géo et économie ? La chronique d’Alain Berenboom.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Les entreprises wallonnes et leur ministre-président sont très fâchés sur la ministre de l’éducation : si tous les élèves du lycée et du collège dévorent désormais les mêmes matières pendant leurs trois premières années, on va retarder leur entrée dans la vie professionnelle. S’ils n’en sont pas encore à regretter l’interdiction du travail des enfants, ils estiment que les gosses, pourquoi pas les bébés, devraient se préparer le plus vite possible au métier de leur rêve, ouvrier agricole ou patron de PME wallonne, garçon de café, fonctionnaire de l’Office des étrangers ou ingénieur atomique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, samedi 20 janvier 2018, 12:50

    Aucune cellule d'aide psychologique, ne pourra expliquer aux professeurs d'Histoire et de Géographie ;le pourquoi des omissions volontaires citées dans cet article. C'est curieux ,car dans l'histoire des grandes crises économiques , cette notion d'oubli volontaire d'une explication "trop ancienne"(considérée comme désuète) est recommandée par tout le système bancaire lui même(certaines répétitivités peut-être?) . Devrions-nous y voir une corrélation involontaire quelconque avec l'enseignement ou allons nous encore à la recherche d' "économies(volontaires ou NON) en ce dit "enseignement"? Mais ceci constitue sans doute ,une sorte de recherche sur l'imaginaire ? Qui vivra verra !!! ET bonne MRD aux professeurs d'Histoire et de Géographie!!!!!!

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs