Accueil Monde États-Unis

Shutdown aux États-Unis: Trump reproche aux Démocrates de faire passer les migrants avant l’armée et la sécurité

Républicains et Démocrates se rejettent la responsabilité du shutdown, qui a provoqué la fermeture partielle de l’administration américaine.

Temps de lecture: 2 min

Un an jour pour jour après l’élection de Donald Trump, les États-Unis sont entrés samedi dans une période de turbulences avec la fermeture partielle de l’administration fédérale après l’échec d’un vote crucial au Sénat. Malgré d’intenses tractations ces derniers jours, la majorité Républicaine, l’opposition Démocrate et la Maison Blanche n’ont pas pu s’entendre sur un budget, même temporaire, qui aurait permis d’éviter ce « shutdown ».

Pour Trump, cela ne fait aucun doute : c’est la faute des Démocrates. « Les Démocrates sont bien plus préoccupés par les immigrants illégaux que par notre grande armée ou la sécurité à notre frontière dangereuse dans le sud. Ils auraient facilement pu avoir un accord mais ils ont préféré jouer la carte du shutdown. #NousAvonsBesoinDePlusDeRépublicainsEn2018 afin de garder le pouvoir dans ce désordre », a-t-il tweeté.

Mais le président américain ne s’arrête pas là : « C’est le premier anniversaire de ma présidence et les Démocrates voulaient me donner un chouette cadeau #Democratshutdown » et de préciser : « pour ceux qui se le demandent, les Républicains ont seulement 51 votes et ont besoin de 60 voix. C’est pourquoi nous avons besoin de gagner plus de sièges en 2018 ! On pourra alors être encore plus dur sur le crime (et les frontières) et encore meilleur pour l’armée et nos vétérans ».

La faute à qui ?

Les Démocrates estiment que les Républicains qui ont tous les leviers du pouvoir -Maison-Blanche, Chambre des représentants, Sénat- seront tenus pour responsables de la paralysie et paieront le prix fort. Les républicains espèrent se servir du « shutdown » pour punir les sénateurs démocrates qui brigueront un nouveau mandat dans dix États remportés par Donald Trump à la présidentielle. Quatre d’entre eux, selon les médias, ont d’ailleurs voté avec les Républicains vendredi soir.

Mais selon un sondage du Washington Post et d’ABC publié vendredi, 48 % des Américains estiment que les Républicains seraient responsables d’un éventuel blocage, contre 28 % pour les Démocrates.

À lire aussi Face à un Donald Trump impuissant, le Sénat plonge l’Amérique en «shutdown» budgétaire

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Tanghe Michel, samedi 20 janvier 2018, 22:24

    Ni l'armée US ni la sécurité ne sont touchées par le shut down... Faut qu'on m'explique là....

  • Posté par Guiot Philippe, samedi 20 janvier 2018, 16:22

    remarque : Sens. Flake (Arizona), Mike Lee (Utah), Rand Paul (Ky.) and Lindsey O. Graham (S.C.) soit 4 GOP votent contre . . .

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Inculper ou ne pas inculper: le dilemme Trump

Les auditions parlementaires sur l’assaut du Capitole américain le 6 janvier 2021 ont mené l’enquête sur les liens entre Donald Trump et les événements qui se sont produits à Washington après les élections présidentielles. Il faut maintenant répondre à la question suivante : des procureurs fédéraux doivent-ils inculper Donald Trump ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une