Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Vivalia: le ras-le-bol du Dr Gillet

Le directeur médical tire plus que la sonnette d’alarme, il est au bord de la démission. Il attend des décisions des politiques, des médecins, de la direction générale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Ce n’est pas une démission sèche, il n’y a pas eu de courrier en ce sens, mais un échange verbal très clair entre le président de Vivalia, Jean-Marie Carrier, et le directeur médical, Jean-Bernard Gillet. Ce dernier lui a signifié qu’il était au bord de la rupture. Jean-Marie Carrier confirme cet état de fait, comprend ce point de vue, mais a demandé au Dr Gillet de laisser décanter et d’en reparler lundi.

Entré en fonction voici un an, Jean-Bernard Gillet avait comme mission de faire aboutir le dossier Vivalia 2025, un défi pour le moins épineux qu’il a pris à bras-le-corps. En juillet dernier, le conseil d’administration a voté pour Vivalia 2025, à savoir pour un nouvel hôpital Centre-Sud complété par Marche. La proposition bis, celle d’Arlon, a été rejetée. Puis le CA a voté, directement et trop vite, sur une localisation à Léglise. Mais ce n’était qu’une partie du chantier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs