Accueil Société Enseignement

Comment Rudi Vervoort imagine un Pacte d’excellence bruxellois

Selon le Ministre-Président bruxellois, Bruxelles concentre tous les maux de l’enseignement. Il veut un traitement différencié pour répondre aux besoins de la capitale.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

P artout où ça va mal, c’est pire à Bruxelles »… Présentant ses vœux à la presse mardi après-midi, et plaçant ses paroles dans un prisme « enseignement », Rudi Vervoort a dressé un tableau peu reluisant de la capitale. Pauvreté grandissante, porte d’entrée de l’immigration, croissance démographique plus importante qu’ailleurs… « Bruxelles est un miroir grossissant de tous les maux de notre enseignement ». De là à appeler à « penser cette politique de manière bruxello-bruxelloise », il n’y a qu’un pas…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Parmentier Luc, mercredi 24 janvier 2018, 15:42

    Il est vrai que de nombreuses écoles en FWB sont " dans la moyenne" des Pisa et consorts ....Ces écoles-là n'ont pas besoin de super-révolution de Pacte ou autre idée avant-gardiste . Il faut centraliser l'aide pour les écoles au public défavorisé et y donner beaucoup plus d'attention dans tout les domaines : classes plus petites , profs experts , ou autres idées typiques pour ce type d'enseignement ......et éviter de regrouper les élèves faibles ou dans les mêmes quartiers ou dans les mêmes écoles ...ou dans les mêmes classes ....Ce genre de regroupement freine l'"ascenseur social " et le rendement pédagogique .....et il est encore grandement pratiqué .....et fait considérablement chuté les performances ....de manière inéquitable ...à méditer

  • Posté par Eric Lavenne, mercredi 24 janvier 2018, 6:58

    On commence, enfin à "parler" "exclusivement" Région Bruxelloise et de ses réelles ainsi que de ses problématiques "particulières" ;ENFIN !! On ne peut ignorer ; que le "Pacte d'excellence" fasse débat..... Mais l'article englobe , pas mal d'idées "novatrices"

  • Posté par Serge Vandeput, mercredi 24 janvier 2018, 9:41

    Vervoort attend plus d'argent de la Wallonie pour résoudre ses problèmes dans l'enseignement..

  • Posté par Serge Vandeput, mercredi 24 janvier 2018, 9:37

    Bruxelles est assise sur une bombe à retardement. La très importante jeunesse africaine en décrochage scolaire et la robotisation des emplois, feront que Bruxelles connaîtra un chômage exponentiele avec des tensions sociales encore plus énormes. Les troubles de 2017 n'étaient que le début de ce que les Bruxellois vont vivre dans les prochaines années. La situation dans la périphérie Parisienne est un bon point de référence de ce qu'attendent les Bruxellois.

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs