Accueil Monde France

Jawad Bendaoud est resté calme pendant la première journée de son procès

Il avait laissé éclater sa colère lors de précédentes audiences.

Temps de lecture: 1 min

Le procès de Jawad Bendaoud, le «logeur» de deux jihadistes, a débuté ce mercredi à Paris devant le tribunal correctionnel. Il est poursuivi pour « recel de malfaiteurs terroristes » au côté de deux autres prévenus, Mohamed Soumah et Youssef Aït Boulahcen. Après plusieurs heures d’audience, l’avocat de ce dernier a demandé à ce que les questions de la défense soient reportées au lendemain. Le procès reprendra donc jeudi à 13h30.

Jawad Bendaoud, 31 ans qui avait, lors de précédentes audiences, laissé éclater sa colère, est resté calme mercredi dans le box des prévenus, essuyant discrètement quelques larmes alors que la présidente du tribunal lisait le dossier du procès.

Dans la salle d’audience ont pris place environ 80 avocats, la plupart pour les parties civiles.

Jawad Bendaoud avait fourni un appartement à Saint-Denis où Abdelhamid Abaaoud, l’un des cerveaux des attaques ayant fait 130 morts, et son complice Chakib Akrouh s’étaient repliés après avoir mené une attaque contre des terrasses de la capitale.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une