Attentats à Paris : le gilet de Salah Abdeslam était défectueux

Le système de mise à feu de la ceinture de Salah Abdelsam avait été retrouvé peu après les attentats. ©EPA
Le système de mise à feu de la ceinture de Salah Abdelsam avait été retrouvé peu après les attentats. ©EPA

Un rapport d’expertise demandé par les juges d’instruction chargés de l’enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris démontre que le gilet explosif que portait Salah Abdeslam n’était pas en ordre de fonctionner, indique France Inter, qui a pu consulter ce rapport.

Le gilet, abandonné par Abdeslam sur un trottoir de la capitale française, a été testé en laboratoire. Il en ressort qu’il était défectueux, rapporte France Inter. Un câble était abîmé à l’avant et une petite pièce du détonateur était cassée à l’arrière, empêchant le courant de passer et donc le dispositif de fonctionner.

Le soir des attentats, Salah Abdeslam avait renoncé à se faire exploser, abandonnant voiture et gilet explosif. Les enquêteurs ont par la suite constaté qu’il manquait la pile et le bouton poussoir à ce gilet. Toujours selon France Inter, trois amis du seul rescapé des auteurs des attentats de Paris avaient, par ailleurs, témoigné qu’il leur avait affirmé que le gilet explosif n’avait pas fonctionné.

Sur le même sujet
Attentats à Paris
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous