Accueil Société

Le poste frontière d’Hensies en état d’alerte

Depuis samedi matin, les polices française et belge opèrent des contrôles aléatoires de véhicules, provoquant de gros ralentissements. Certains automobilistes comprennent, d’autres pas. Sur les routes secondaires, par contre, passer la frontière est un jeu d’enfant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Poste frontière d’Hensies, entre Valenciennes et Mons. Depuis plusieurs années, à l’exception des panneaux, plus rien ne laisse transparaître que l’automobiliste change de pays lorsqu’il y passe. Dès 8 heures ce samedi pourtant, la machine à remonter le temps s’est enclenchée. Des barrages ont été installés dans le sens France-Belgique et des policiers français en nombre ont débarqué. Lourdement armés, ils portaient aussi un gilet pare-balles. Dès 11 heures du matin, ils ont été rejoints par leurs collègues belges pareillement équipés. Tout au long de la journée, ils ont effectué des contrôles aléatoires de véhicules et d’automobilistes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs