Accueil

Quels recours?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Un conseil étudiant est disponible dans chaque université. A l’ULB, c’est le Bureau des étudiants administrateurs (BEA), à l’ULiège, la Fédération des étudiants (FéDé). A l’UCL, c’est l’Assemblée Générale des Etudiants de Louvain (AGL) : « Nous leur montrons quels sont les outils à leur disposition, comment introduire un recours, écrire la lettre…, explique Mathieu Fraipont, secrétaire général de l’AGL. Deux voies sont possibles : soit une commission disciplinaire lorsque c’est un professeur qui se dit victime (ce qui arrive !), soit un recours par l’étudiant lorsque c’est lui qui se dit lésé ». Dans le premier cas, c’est un processus en commission disciplinaire soit à l’échelle d’une faculté, soit d’une université. « Les cas où cela dépasse le cadre universitaire sont extrêmement rares, ou alors c’est que l’université n’a pas les moyens de traiter elle-même, comme pour le minerval par exemple », ajoute Mathieu Fraipont.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs