FashionLeaks: accusé d’optimisation fiscale chez Gucci, Pinault dit respecter la loi

FashionLeaks: accusé d’optimisation fiscale chez Gucci, Pinault dit respecter la loi

Le groupe de luxe Kering a affirmé ce samedi respecter la loi, après la publication d’informations sur un montage d’optimisation fiscale qui concernerait la rémunération du patron de sa filiale italienne Gucci, révélé par des documents obtenus par nos confrères français de Mediapart et partagés avec le réseau European investigative Collaborations (EIC) auquel participe « Le Soir ».

Selon ces documents, le PDG de Kering, François-Henri Pinault, « a validé un montage d’évasion fiscale destiné à rémunérer le patron de sa filiale Gucci, Marco Bizzarri, via une société offshore au Luxembourg et une résidence fiscale en Suisse ».

Interrogé par l’AFP, Kering a indiqué avoir « mis en place une gouvernance d’entreprise visant à assurer une conformité totale avec les réglementations fiscales à tous les niveaux, y compris celui de ses collaborateurs ».

« En ce qui concerne M. Bizzarri, il est parfaitement en règle avec les autorités fiscales italiennes, pays où il est résident fiscal », poursuit le groupe.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous