Accueil Société

À Molenbeek, «tout ce que les gens demandent, c’est de vivre en paix»

Sur la terrasse du café du Métro Osseghem, à Molenbeek, un homme marocain, musulman, nous confie ses impressions face au défilé de caméras et de journalistes.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Rue Dubois-Thorn, à Molenbeek, au coin de la rue Osseghem. Une équipe de télévision britannique filme des maisons. Plus loin, au coin de la rue Dubois-Thorn avec la chaussée de Gand, un jeune Beur s’explique dans son anglais perso devant une autre caméra britannique. Puis il traverse la chaussée, happé par la première équipe britannique. Des jeunes s’accumulent, capuches sur la tête, autour des équipes télé.

« Ça a à peine 13 ans et ça n’a rien vu de ce qui s’est passé hier, soupire un homme attablé à la terrasse du café du Métro Osseghem. Qu’est-ce qu’ils peuvent bien raconter ? Des bêtises évidemment. »

L’homme est marocain d’origine, musulman, il le proclame. Il préfère conserver l’anonymat. Il protège sa tranquillité. Il habite rue Dubois-Thorn. Nous buvons un café ensemble dans le vent qui fouette la terrasse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs