Accueil Belgique Politique

En Russie, Charles Michel entend bien changer de stratégie avec Moscou

Le Premier ministre est arrivé en Russie pour une visite officielle, histoire de défendre les intérêts stratégiques, mais aussi économiques de la Belgique. Stop les « sanctions, sanctions », place au dialogue.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Depuis Moscou

Charles Michel est arrivé lundi soir à Moscou, résolument animé par le désir de « dialoguer » avec les autorités russes. Mais avant de prendre langue avec ces interlocuteurs réputés coriaces, le Premier ministre tenait à exposer ses plans « in situ », face caméras : le décor parfait (pour les images) d’une Place Rouge congelée mais encore enluminée par la féerie des fêtes et un parfait saupoudrage de neige toute fraîche…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Présiaux Françoise, mardi 30 janvier 2018, 16:08

    Ou comment avoir des conseils chez un pro de la réélection.....les socialistes francophones ...non, le PTB marxiste ...non, mais un démocrate comme Poutine....oui . Notre Charles national a vraiment une conscience à géométrie variable.

  • Posté par Desprez Jean Luc, mardi 30 janvier 2018, 12:13

    Poutine tremble, Charles Michel arrive!!!

  • Posté par Jules Vandeweyer, mardi 30 janvier 2018, 8:52

    La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf... Tremble Poutine, voici Charles Michel... Au-delà des déclarations et des apparences, il s'agit surtout de lever les mesures de rétorsion de la Russie et de retrouver les exportations (notamment, pommes et poires des agriculteurs limbourgeois qui réclament à grands cris: "Politiciens, rendez-nous la Russie". L'argent n'a décidément pas d'odeur... Le MR qui mange du socialiste à tous les repas (sans parler du PTB qualifié de parti marxiste) va côtoyer Poutine. Après la NVA, faire ami, ami avec les cocos... il s'aplatit avec une facilité...

  • Posté par Eric Lavenne, mardi 30 janvier 2018, 3:40

    Combien de temps, cet article , va mettre de temps ,avant de disparaître de ce journal ??? Car, pour beaucoup, ce texte risque de s'avérer "polémique"

  • Posté par Eric Lavenne, mardi 30 janvier 2018, 3:31

    Le temps module "les positions" envers la Russie.......

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs