Accueil Belgique Politique

Francken, à pas de loup dans les salons feutrés

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration était l’invité du Cercle de Lorraine, ce mardi midi. Il y est allé exposer ses arguments, avec l’assurance qui cimente ses certitudes. Et sa politique. Récit

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 7 min

Contraste saisissant que celui proposé ce mardi matin. A l’étage d’un troquet de la Place du Jeu de balle, l’ambiance est lourde. Amitiés sans frontières (groupe de travail interne au PTB), la plateforme citoyenne active au parc Maximilien et le Ciré tiennent une conférence de presse. La nuit a accouché d’un drame : lors d’un contrôle policier sur une aire d’autoroute, un réfugié a trouvé la mort en prenant la fuite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 31 janvier 2018, 8:01

    On constate que Monsieur Francken étudie ses dossiers et qu'il semble y avoir un gouffre entre les connaissances, notamment juridiques, entre les politiciens du nord et ceux du sud du pays dont l'attention n'a été attirée que tardivement par la population.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 31 janvier 2018, 7:24

    "Et sa politique". Non! La politique de Theo Francken, c'est la politique du gouvernement. Il n'en est "que" l'exécuteur.

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 31 janvier 2018, 2:10

    M. Lorent a, s'il le veut, une belle carrière devant lui à la RTPF : radio-télé-Philippot, radio-télé-propagange. Son "article" conviendrait à merveille comme lettre de motivation.

  • Posté par Dopchie Henri, mardi 30 janvier 2018, 20:06

    L'auteur, Monsieur Lorent, adopte une attitude opposée à Francken. Le Soir ne pourrait-il pas déléguer des reporters plus impartiaux?

  • Posté par Thomas Nagant, mercredi 31 janvier 2018, 7:41

    Je ne vois pas un seul mot qui puisse laisser penser que Pascal Lorent adopte une attitude partiale. Mais sans doute voyez-vous mdi à votre porte, et que l'impartialité à vos yeux consiste à penser comme vous ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs