Accueil Médias

Le CSA exige plus de parité lors des débats en campagne électorale

Le code de conduite des médias a été revu. Il doit être validé par le gouvernement ce mercredi en prévision des prochaines élections. Les contenus diffusés sur les réseaux sociaux devront aussi respecter les règles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Même si l’ambiance est au dégagisme et au « tous pourris », le téléspectateur belge continue de regarder les émissions politiques. Plus de 150.000 personnes sont branchées sur RTL tous les dimanches midi pour les écouter débattre dans « C’est pas tous les jours dimanche ». Autre exemple, « Jeudi en prime » sur La Une peut se targuer d’audience souvent au-dessus des 500.000 téléspectateurs. Ceux qui aiment le genre vont être servis durant les prochains mois.

Avec les communales d’octobre 2018, c’est une très longue séquence électorale qui s’ouvre. Elle s’achèvera en mai 2019 avec les élections régionales, fédérales et européennes. Les médias ne se priveront pas de proposer de nombreuses émissions et débats politiques. Ils ne pourront cependant pas faire n’importe quoi, n’importe comment et avec n’importe qui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Bernard Dropsy, mercredi 31 janvier 2018, 13:48

    Delatte René. Je ne crois pas que ce soit à ces "hauteurs-là" qu'il faille aller pour y trouver un air plus sain, justement !

  • Posté par Donnay Jean-louis, mercredi 31 janvier 2018, 11:41

    Blabla, personne n'est dupe!

  • Posté par M. Deschamps , mercredi 31 janvier 2018, 11:32

    + présence des petits partis qui n'ont jamais accès aux médias PP // la Droite etc...

  • Posté par Nicolay Jean-marie , mercredi 31 janvier 2018, 11:19

    Pas besoin de contrôler RTL, le MR s'en charge!

  • Posté par Delatte René, mercredi 31 janvier 2018, 11:39

    Nicolay Jean-marie , "Pas besoin de contrôler RTL, le MR s'en charge!" Mr Philippe Delusinne, administrateur délégué de RTL BeLux, qui fut le conseiller en matière de communication de Elio Di Rupo, s'en charge également. Prenez un peu de hauteur, l'air y est plus sain.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs