Accueil Belgique Politique

Soudanais torturés: le rapport du CGRA ne sera pas rendu avant la semaine prochaine

Le gouvernement espérait des réponses pour janvier.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Le rapport très attendu du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides, commandé après des allégations de tortures de Soudanais renvoyés par la Belgique, ne sera pas prêt pour ce mois de janvier. Des conclusions préliminaires ne seront pas davantage présentées. Le texte n’arrivera pas sur le bureau du ministre Jan Jambon avant la semaine prochaine confirme le CGRA qui précise cependant que le texte est bien en voie de finalisation.

Le CGRA a bloqué toute communication sur son enquête depuis fin décembre en raison de la sensibilité du dossier. D’après le gouvernement, le mandat donné était suffisamment large pour que l’enquête s’intéresse tant à la situation au Soudan et à la véracité des témoignages, qu’aux pratiques de l’Office des étrangers (l’administration a-t-elle manqué de prudence ?).

La semaine dernière, Theo Francken et Jan Jambon affirmaient encore à la presse néerlandophone qu’ils espéraient obtenir copie du rapport avant la fin du mois de janvier et se montraient optimistes quant à ses conclusions : les rapatriements pourraient vite reprendre, moyennant quelques éventuels ajustements à l’Office des étrangers. Du côté du CGRA, on se contente de dire qu’il n’y a pas matière à commenter un rapport qui n’est pas terminé.

La suspension des rapatriements de Soudanais reste maintenue jusqu’à l’examen du rapport mais les transferts Dublin, vers d’autres pays de l’Union européenne susceptibles de rapatrier, ne sont pas concernés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs