Accueil Société Régions Hainaut

Préavis de grève après une agression au CPAS

Une centaine de membres du personnel ont débrayé après un déchaînement de violence consécutif à l’annonce d’une réduction d’allocations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Exercer sa mission d’accueil et d’aide sociale en toute sécurité : telle est l’exigence des assistants sociaux du CPAS de Charleroi et des équipes administratives, au lendemain d’une agression qui a fait deux blessés à l’antenne de Gilly.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs