Accueil Monde Europe

En Catalogne, une mise sous tutelle qui dure

Depuis l’application de l’article 155, de nombreuses mesures ont été adoptées par Madrid. Certaines en continuité de l’administration de Puigdemont. D’autres visent clairement à désarticuler l’indépendantisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La suspension ce mardi du débat d’investiture au parlement régional a rappelé que la situation atypique que vit la Catalogne depuis le référendum illégal d’autodétermination du 1er octobre dernier est loin d’être terminée. La mise sous tutelle de la région, décidée fin octobre par les autorités de Madrid, n’a pas encore permis le «  retour à la normale  » annoncé par le premier ministre Mariano Rajoy. Cette prise de contrôle, à travers l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole, a pourtant eu des conséquences sur la gouvernance de la région, la situation des leaders séparatistes et l’économie catalane.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Miguel Roch, jeudi 1 février 2018, 13:24

    Si la mise sous tutelle du 155 dure, c'est uniquement parce que les indépendantistes, majoritaires à la chambre (mais pas en votes réels) font trainer la nomination du président de la Generalitat. Leur stratégie est de vouloir nommer un fugitif, inéligible en tant que tel, afin d'entretenir le conflit et faire durer l'application du 155 pour ensuite se positionner en victime.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs