Accueil Belgique

La Belgique ne réduira pas sa participation aux actions militaires contre l’EI

Pour le ministre de la Défense, l’Etat islamique est un groupe de terroristes qu’on doit mettre à genoux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les dernières informations en direct sur mobile.

La Belgique n’envisage pas actuellement de réduire sa participation aux actions militaires contre l’Etat islamique (EI), a indiqué lundi matin le ministre de la Défense Steven Vandeput sur les ondes de la VRT. «Nous devons montrer que ça nous tient à cœur», a-t-il indiqué, estimant que l’organisation terroriste devait «être mise à genoux».

La Belgique est notamment impliquée dans la lutte contre l’EI via ses F16 ainsi qu’avec la frégate Leopold I, qui accompagne le navire français Charles de Gaulle. Est-ce que notre pays encourt en conséquence un danger particulier, dans la lignée des attentats de Paris? «Notre pays est une cible potentielle comme tous les autres pays occidentaux le sont», a réagi Steven Vandeput.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs