Aux États-Unis, les sportifs apprennent leur transfert… sur Twitter

Aux États-Unis, les sportifs apprennent leur transfert… sur Twitter

La clôture de la fin du mercato de football en Europe peut soulager beaucoup de clubs et de joueurs. Où qu’ils soient, ces joueurs termineront la saison avec leur équipe actuelle.

Aux États-Unis, les règles ne sont pas les mêmes concernant les transferts de joueurs, quelle que soit la discipline. À tout moment, les joueurs de basket, de foot US ou de baseball peuvent faire l’objet d’un échange avec une autre équipe, voire même être tout simplement virés du jour au lendemain.

Cette semaine, Blake Griffin l’a connu à ses dépens. Le joueur des Los Angeles Clippers a été envoyé aux Detroit Pistons en quelques minutes.

Rien de spécial, si ce n’est que le garçon a appris la nouvelle… sur le réseau social Twitter. « J’aurais aimé en discuter au moins avec quelqu’un avant d’apprendre mon transfert sur Twitter. C’est un coup dur, surtout après avoir été si longtemps dans une franchise. Mais c’est un business. » Pas très classe en effet.

La même mésaventure est arrivée à Kendall Fuller, défenseur des Washington Redskins en NFL (foot US). Inclus dans un échange avec les Kansas City Chiefs, qui ont offert le quarterback Alex Smith dans le deal, le joueur a tweeté plusieurs messages ne sachant pas si tout cela était bien vrai.

« Nooon, ce n’est pas moi… J’essaye de savoir comme vous tous ! », a-t-il écrit avant de finalement s’avouer vaincu de manière comique.

Sympa…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous