Accueil Sciences et santé

Cela s’est passé un 1er février 2003: «Le crash de Columbia pétrifie l’aventure spatiale»

Le vol des navettes est suspendu pour une durée indéterminée. Seuls les Russes peuvent aujourd’hui desservir la station spatiale internationale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

(article paru dans Le Soir le 3 février 2003)

Tous les vols des navettes américaines sont temporairement suspendus ! Telle est la conséquence de la destruction en vol de la navette spatiale Columbia, samedi, au-dessus du Texas, alors qu’elle se préparait à se poser au Centre spatial Kennedy, en Floride. La catastrophe laisse les Etats-Unis sous le choc. Elle a coûté la vie aux sept membres d’équipage de Columbia qui revenaient d’une mission scientifique de seize jours en orbite. Une mission au cours de laquelle neuf expériences belges avaient été réalisées.

Conséquence : le ravitaillement de l’ISS, la station spatiale internationale, et les rotations des équipages permanents qui s’y succèdent sont gelés. Pour l’instant, seuls les partenaires russes de l’ISS ont donc la capacité technique à la desservir. Mais avec des moyens limités par rapport aux navettes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs