Accueil Société

Terrorisme: la Belgique est-elle prête?

Depuis la fusillade de Charlie Hebdo, le gouvernement Michel a rehaussé les protections anti-terroristes belges.

Article réservé aux abonnés
Grand reporter Temps de lecture: 5 min

Venu au pouvoir peu avant la tuerie de Charlie Hebdo, le gouvernement Michel a riposté au risque terroriste de manière conséquente : création du Conseil national de sécurité, déploiement de militaires dans les rues, renforcement des capacités humaines de la Sûreté de l’Etat, renforcement des capacités humaines et techniques du SGRS, renforcement des sections terrorisme de la police judiciaire fédérale, réforme de l’Ocam, mise sur pied du Centre de Cybersécurité Belgique, mise en place d’un fichier de radicaux et foreign fighters ainsi que d’un mécanisme de prévention des départs vers la Syrie et l’Irak. Sans oublier l’envoi de forces en Irak malgré les contingences budgétaires, et une mobilisation intéressante (déploiement et entrainement) des forces spéciales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs