Accueil

«Je ne sais pas comment on pourrait gérer ça!»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Marc Lits, professeur en communication à l’UCL, ne voit pas les avantages d’une telle mesure, mais plutôt ses inconvénients. « La consultation des copies est inscrite dans la loi et nous trouvons que c’est une très bonne chose. Nous sommes favorables à un retour pédagogique direct comme les rendez-vous individuels avec le professeur. A l’inverse, il est clair que plusieurs arguments s’opposent à la délivrance de photocopies d’examens : quelle est la plus-value d’une copie sans commentaire ? Nous sommes particulièrement inquiets de la charge administrative considérable que cela engendrerait : avec nos 30.000 étudiants, je ne sais pas comment on pourrait gérer ça ! Tous les établissements s’y opposent, mais si la loi nous l’impose, nous l’appliquerons, bien entendu. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs