Accueil Culture Cinéma

Sandrine Bonnaire mise à l’honneur aux Magritte: «Le cinéma, c’est ma façon d’être citoyenne»

Avant de recevoir ce samedi le Magritte d’honneur, Sandrine Bonnaire s’est confiée à Angoulême, où elle tourne en ce moment. L’occasion de parler de son parcours mais aussi des rencontres qui l’ont marquée et… de la Belgique, où elle tournera son prochain film. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 8 min

Depuis Angoulême

Le rendez-vous a été difficile à caler. Mais Sandrine Bonnaire nous accueille d’un sourire généreux dans cette maison d’Angoulême où elle tourne en ce moment pour France 3 un épisode de la série « La loi de Marion », dans laquelle elle incarne une avocate. Dans sa loge, elle propose de partager un plateau-repas. L’occasion de se confier sur 35 ans de cinéma avant d’être l’invitée ce samedi à Bruxelles de la huitième cérémonie des Magritte.

Dans « La loi de Marion », dont vous venez d’entamer le tournage, vous jouez une avocate…

Et ce n’est pas facile ! (rires). Il y a de très longs textes et je n’ai jamais joué de rôle très bavard…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs