Accueil Monde France

Inculpé, Tariq Ramadan voit son système de défense s’effriter

Trois juges d’instruction dirigent les investigations. Le système de défense de l’islamologue genevois mis à mal, notamment par une cicatrice.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Paris

Tariq Ramadan a été mis en examen (inculpation en droit belge) hier soir pour viol et viol sur personne vulnérable par les trois juges d’instruction chargés d’examiner deux plaintes déposées contre lui. Il a été incarcéré en attendant le débat qui se tiendra dans quatre jours pour décider de son placement ou non en détention provisoire. C’est la défense qui a demandé ce débat différé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs