Accueil Société Régions Liège

Le bouchon de Lanaye a sauté

Près de 2.000 emplois devraient être créés avec le développement de la plate-forme multimodale. Son attrait est renforcé par l’ouverture de la quatrième écluse de Lanaye.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Cela faisait plus d’une génération qu’on entendait sans cesse cette phrase dans la bouche de nos hommes politiques liégeois : «  il faut faire sauter le bouchon de Lanaye ! »

L’écluse de Lanaye permet en effet aux bateaux venant de Liège ou d’Anvers de poursuivre leur route vers les Pays-Bas et l’Allemagne, en rattrapant les 14 mètres de différence de niveau d’eau entre le canal Albert et la Meuse. Mais jusqu’à présent, la 3e (et plus grosse écluse) ne permettait qu’à des bateaux de 2.000 tonnes maximum de passer.

« Et bien, aujourd’hui, explique le ministre Jean-Claude Marcourt, cette capacité est quadruplée puisqu’elle est portée à 9.000 tonnes ! Et il faut à peine 20 minutes pour vider ou remplir cette quatrième écluse, longue de 225 mètres et large de 25. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs