Accueil Culture Musiques

Vaclav Luks, à la conquête de la nouvelle musique baroque

En Europe de l’Ouest, les pratiques musicales « historiquement informées » (cherchant à retrouver les intentions d’origine du compositeur, notamment à travers l’utilisation d’instruments d’époque) font désormais partie de notre patrimoine musical. Pourtant, cela ne va pas toujours de soi. Notamment dans les anciens pays communistes. C’est ce que nous raconte Vaclav Luks qui fait figure de pionnier en Tchéquie. Il dirige son Collegium 1704 à Bozar ce 8 février. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comment êtes-vous venu à l’interprétation historiquement informée ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs