Accueil

5

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 1 min

Cinq, c’est, selon les autorités communales, le nombre d’institutions fermées depuis la mise en place de la nouvelle majorité, en 2012. A ce stade, difficile cependant de dire si ces fermetures ont été ordonnées après la vague de contrôles menés sur Molenbeek dans le cadre du Plan Canal, vaste opération au cours de laquelle les quelque 1.600 associations présentes sur le territoire communal ont été systématiquement visitées, en marge d’un grand recensement visant à remettre de l’ordre dans les registres de la population.

En tout, trois écoles et deux mosquées sont concernées par ces fermetures. Une école et une mosquée l’ont été pour des questions de radicalisme religieux, tandis que les autres institutions ont, elles, été closes pour des raisons urbanistiques, selon Françoise Schepmans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs