Accueil Société Régions Bruxelles

Régionales: des citoyens poussent pour le droit de vote des étrangers à Bruxelles

Quelque 310.000 personnes sont potentiellement concernées. Le contexte politique est néanmoins plutôt défavorable à une telle modification des lois électorales.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Mobilité, urbanisme ou encore qualité de l’air. Autant de sujets sur lesquels les quelque 310.000 Bruxellois non-belges en âge de voter – soit un bon tiers de la population de la capitale – n’ont pratiquement aucun droit au chapitre, du moins au niveau de leur bulletin de vote. En effet, même s’il est ouvert, sous certaines conditions, au niveau communal, le droit de vote des étrangers pour les élections régionales n’existe actuellement pas. Pourtant, à en croire une carte blanche publiée ce matin par la plateforme #1bru1Vote, une partie de la population bruxelloise s’estime prête à prendre davantage de responsabilités dans la vie politique d’une ville-région au statut si particulier. Cette plateforme, se décrivant comme citoyenne et non partisane, demande concrètement dans son manifeste l’ouverture du droit de vote aux étrangers – tant européens que non-européens – pour les élections régionales, moyennant 5 ans de résidence. Tout ceci avant les prochaines élections.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, mercredi 7 février 2018, 16:28

    Pour moi, oui, oui, oui ! Bruxellois de naissance non émigré dans le BW je souhaite que tous les Bruxellois puissent voter aux élections régionales sans restrictions. Il s'agit d'un simple principe d'égalité et de respect.

  • Posté par SERVICE COMPTABILITE(CMM) , mercredi 7 février 2018, 13:19

    moi pas

  • Posté par delpierre bernard, mercredi 7 février 2018, 9:54

    On mélange habilement les étrangers d'origine européenne et les autres qui sont de loin majoritaires. Dans ce cas, la région bruxelloise (en fait un foutoir et un nid à prébendes) peut dire adieu aux réglementations prises en région wallonne et flamande sur la protection animale visant à interdire l'abattage sans étourdissement. Et bien entendu ,les membres du PS et autres compagnons de route sont les figures de proue de ce soi disant consensus citoyen...

  • Posté par Coets Jean-jacques, mercredi 7 février 2018, 16:26

    Bête à manger du foin ! Les Européens sont de loin majoritaires et les "autres " comme vous dites sont souvent déjà Belges. Tous les étrangers peuvent déjà voter aux communales...et c'est la fin du monde selon vous ?! Et si votre opinion de Bruxelles est aussi médiocre, foutez la paix aux Bruxellois !

  • Posté par Serge Vandeput, mercredi 7 février 2018, 10:01

    Les mêmes Bruxellois qui ont peur de la flamandisatuon de leur Région sont soudainement pour l'islamisation. Deja que Flahaut veut introduire les cours d'arabes dans les écoles, que les cours de l'islam sont de plus en plus populaires et que des mosquées s'ouvrent tous les jours. Les Bruxellois veulent vraiment faire de leur ville Région un bastion de l'islam en plein cœur d'Europe?

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs