Accueil

Des enfants enfermés dès le mois de mars

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Enfermer des enfants en vue de leur éloignement, un scandale ? Le projet, vilipendé par les associations, n’est pas une lubie du secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration mais figure explicitement dans l’accord de gouvernement. Il était d’ailleurs déjà évoqué sous les coalitions précédentes, sans avoir jamais été mis en application. Pas une nouveauté donc, d’autant que la Belgique a déjà enfermé des enfants par le passé.

Depuis 2008, sauf cas exceptionnels ou accommodements de très courte durée, les mineurs sont exclus du dispositif de détention par souci de protection. Le fruit d’un combat de longue haleine qui avait abouti à la condamnation de la Belgique par la Cour européenne des droits de l’homme. L’impact d’un enfermement, en particulier dans un environnement quasi carcéral prévu pour des adultes étant jugé beaucoup trop traumatisant. Et disproportionné.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs