Accueil Économie Consommation

Le médiateur de l’Energie s’inquiète des pratiques commerciales «douteuses» des fournisseurs

Plus de 5.700 plaintes ont été déposées auprès du Service fédéral de médiation de l’Energie en 2017 (+ 5 %). Les consommateurs ont récupéré près de 600.000 euros l’an dernier grâce à l’intervention de l’ombudsman.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

La déception est perceptible dans la voix de Philippe Devuyst : le médiateur fédéral de l’Energie ne peut que constater une nouvelle recrudescence des plaintes déposées auprès de ses services l’an dernier. En 2017, ce ne sont pas moins de 5.797 consommateurs belges qui ont saisi l’ombudsman (et son confrère néerlandophone) pour se plaindre de leur fournisseur d’énergie (gaz et électricité). C’est 5 % de plus qu’en 2016 et 37 % de plus qu’en 2015. « Cette augmentation constante s’explique en partie par les montants élevés des factures, mais également par certaines pratiques de marché et de vente douteuses, qui sont de plus en plus courantes », note le service de médiation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs