Accueil Opinions

Raphaël Glucksmann: «Ne finissons pas le travail des terroristes!»

Pour l’essayiste Raphaël Glucksmann, si Daesh n’a pas les moyens de planter le drapeau noir du califat sur l’Élysée, la terreur qu’il sème peut nous faire renoncer nous-mêmes aux principes et aux modes de vie qu’il ne peut supprimer.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Dans son dernier ouvrage, Génération gueule de bois, sous-titré Manuel de lutte contre les réacs, sorti cette année aux éditions Allary, l’essayiste Raphaël Glucksmann déplorait que nous ayons « oublié la force des idées ». Nous l’avons interrogé sur les attentats de vendredi et les réactions qu’ils ont provoquées, à l’heure où il est plus impérieux que jamais de ne pas renoncer à penser…

Comment vous sentez-vous, trois jours après le drame ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs