Accueil

Clamadieu: «Solvay va créer un centre de recherches à Bruxelles»

Le dirigeant français de Solvay, Jean-Pierre Clamadieu, répond à toutes les questions, d’ordre financier, scientifique ou stratégique. Et profite de son passage à la rédaction du « Soir » pour annoncer le renforcement de l’ancrage du groupe en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 15 min

Il est l’artisan de la transformation de Solvay. Si aujourd’hui, ce sont surtout la chimie de surface et les matériaux de performance qui sont les moteurs de croissance du groupe belge, c’est quand même un peu (beaucoup) à son dirigeant français Jean-Pierre Clamadieu qu’il le doit. Même si sa modestie le fait souvent référer à son illustre prédécesseur Ernest Solvay, fondateur de la société, Jean-Pierre Clamadieu a véritablement métamorphosé ce fleuron de l’industrie belge. Et ce ne fut pas toujours simple. En 2015, quand le groupe annonce l’acquisition de la société Cytec pour 5,5 milliards d’euros, en partie via une augmentation de capital, c’est la soupe à la grimace pour les analystes financiers, qui s’interrogent sur la capacité financière de Solvay à avaler ce gros morceau spécialisé dans les matériaux composites pour l’aéronautique et l’automobile.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs