Accueil Monde Afrique

RD Congo: dans l’entourage politique de Kabila, la valse des «Honorables» et des «Excellences»

Conseillers, ministres, diplomates : ils vont et viennent dans la « galaxie Kabila », convaincus de leur importance. Mais beaucoup, y compris ses opposants, reconnaissent avoir sous-estimé le président.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Loin derrière la garde rapprochée sur laquelle s’appuie essentiellement le président Joseph Kabila, viennent les politiques. Les conseillers, les confidents, les détenteurs de titres ronflants, les « Excellences » et les « Honorables ». Ils vont et viennent, convaincus de leur importance, certains d’avoir l’oreille d’un chef qui, bien souvent, se contente de répondre à leurs suggestions : « très bien je te téléphonerai »…

Durant des années, Marcellin Cishambo, ne se contenta pas d’être le conseiller diplomatique de Kabila puis le gouverneur du Sud-Kivu. Jovial, d’une fidélité à toute épreuve, il était le seul capable de dénouer l’écheveau des relations belgo-congolaises qui laissaient perplexe un président venu de l’Afrique de l’Est anglophone. Evariste Boshab, pur produit des facultés de droit de l’UCL et de Namur, fut lui aussi un éminent conseiller, jusqu’à ce que sa gestion de la crise du Kasaï entraîne sa disgrâce.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs