Accueil Société

Molenbeek, entre clichés et réalités

Molenbeek, la plaque tournante belge du terrorisme islamiste ». Ce titre d’un article du Monde résume à lui seul l’image que véhicule désormais Molenbeek dans les médias internationaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

La presse du monde entier a braqué son regard vers la commune bruxelloise, la traque des auteurs des attentats de Paris menant rapidement les enquêteurs dans ses quartiers. Une fois de plus, serait-on tenté d’ajouter. Car de l’attentat du Thalys en août dernier en passant par les attentats de Casablanca et de Madrid et les tueries de Charlie Hebdo et du Musée Juif, Molenbeek a vu s’arrêter sur son territoire des personnes liées d’une manière ou d’une autre à ces actes terroristes.

De cette accumulation de faits peut-on déduire que Molenbeek est la base arrière des terroristes en Europe ? Ou, à l’inverse, un mauvais procès est-il fait à une commune abritant dans ses quartiers sud une population paupérisée, issue de l’immigration maghrébine essentiellement ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs