Accueil Sports Autres sports Judo

Charline Van Snick: «La vérité, c’est que je n’ai pas fait le taf»

Pour son premier rendez-vous 2018, la sociétaire de Blanc-Mesnil avait facilement tracé sa route vers les demi-finales du Grand Chelem de Paris-Bercy en disposant de la Française Marcus-Tebellion (19 ans, IJF 129) sur waza-ari puis la Portugaise Esteves (21 ans, IJF 153) sur ippon. Face à la Japonaise Abe, Charline a été surprise après 7 secondes seulement (waza-ari) avant de refaire lentement son retard à l’allumage. En vain...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Charline Van Snick, un an sans combattre

La médaillée de bronze des JO 2012 a disparu des radars depuis les Jeux de Tokyo, qu’elle avait quittés légèrement commotionnée. Son retour ne semble pas être pour tout de suite.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs