Les 5 choses à savoir sur le Carnaval de Binche

Les 5 choses à savoir sur le Carnaval de Binche

Le Carnaval de Binche durera trois jours et se terminera en apothéose mardi Gras avec la déambulation des Gilles dans toute la ville. Voici 5 choses à savoir sur ce carnaval.

1.

Une tradition ancestrale

Les traces les plus anciennes de carnaval de Binche remontent à 1394. À l’origine, le Carnaval était l’occasion de lâcher toutes les frustrations qui pouvaient être ressenties durant la période du Carême. Il s’agissait donc d’une fête autorisant tous les excès avant une période de privation. Les personnages principaux du Carnaval de Binche, les Gilles sont apparus en 1795. Cette tradition du Carnaval de Binche, transmise oralement de générations en générations, a été reconnue par l’Unesco en 2003 comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.

2.

Réorganisation de la société civile

Les jours précédant le Carême, toute la société binchoise est réorganisée pour le Carnaval. Ceux qui font la renommée de ce Carnaval sont les Gilles, qui se répartissent en dix sociétés. On en compte en tout environ 1.000 qui déambuleront pour mardi Gras dans la ville. Quatre autres sociétés font partie du décor pour le Carnaval et sont considérées comme des sociétés de « fantaisie » : les Arlequins, qui sont les enfants de l’Athénée royal de Binche ; les Paysans, qui sont les enfants du Collège Notre-Dame de Bon secours ; les Pierrots, qui sont les enfants du Petit Collège de Binche ; et les Marins, qui avaient disparu mais qui reviennent pour cette édition 2018.

3.

Les conditions pour être Gille

Pour devenir Gille et ainsi intégrer l’une des dix sociétés de Gilles, les règles sont strictes. Un Gille doit d’abord obligatoirement être Binchois d’origine. Durant le Carnaval, un Gille ne peut pas s’asseoir en public et ne peut pas... être saoul. Ses déplacements sont également limités car le Gille ne peut pas se déplacer sans l’accompagnement d’au moins un joueur de tambour et il a interdiction de sortir de la ville. Enfin, le Gille a un costume très codé, costume qu’il ne pourra pas porter avant la levée du jour mardi Gras.

4.

Le costume de Gille

Les costumes des Gilles comprennent une blouse et un pantalon en jute ornées de 150 motifs que sont des étoiles, des lions et des couronnes de couleur noire, jaune et rouge. La pièce maîtresse du costume est le chapeau du Gille qui pèse 3 kilogrammes et qui est composé de 250 à 350 petites plumes d’autruche pour former 12 grandes plumes. La fabrication d’un tel chapeau coûte 3.000 euros pour plus de 80 heures de travail. La fabrication du costume, elle, coûte environ 600 euros, mais la plupart des Gilles louent leur costume avec leur chapeau pour un budget de 300 euros.

5.

Un programme millimétré

Le programme des trois jours précédant le mercredi des Cendres est très précis à Binche. Le dimanche avant mardi Gras, les travestis investissent la ville dès 9h du matin au son des violes et des tambours. Ils déambuleront lors du cortège dans l’après-midi pour danser, jusqu’à l’aube. Le lundi est réservé à la jeunesse. À 10h, les Jeunesses catholique, socialiste et libérale et les sociétés de fantaisie déambulent et se livrent à des batailles de confettis. À 16h, un rondeau de l’amitié a lieu sur la Grand-Place, avant le feu d’artifice à 19h place Eugène-Derbaix. Enfin, le mardi est le jour le plus important. Dès l’aurore, les Gilles se réunissent pour petit-déjeuner avec des huîtres et du champagne. Costumés, ils vont à l’Hôtel de ville recevoir des médailles avant d’entamer un cortège qui se dirige vers la Grand-Place pour assister au feu d’artifice et à l’embrasement de la Grand-Place à partir de 21h30.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous