Accueil Opinions Cartes blanches

La circulation routière n’est pas un champ de bataille

Il y a 1,25 million d’accidents (mortels) de la route à travers le monde, et le nombre enregistré en Belgique n’est pas insignifiant. L’association « Parents d’enfants victimes de la route » plaide en faveur de mesures de sécurité routière plus strictes : permis à points, système ISA (Assistance intelligente de vitesse) et alcolock, ainsi qu’une justice qui assure un meilleur suivi. Il faut continuer de faire évoluer les mentalités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dimanche dernier était la journée mondiale du souvenir des victimes de la route. Nous avons à nouveau pensé à toutes ces vies perdues dans un accident de la route. Et à toute cette tristesse et cette souffrance qui y sont liées.

Je rencontre chaque jour des parents qui pleurent leur enfant. Ils doivent apprendre à vivre avec toute cette peine. Chaque sujet d’actualité qui porte sur un accident de la route rouvre leurs plaies car ils savent pertinemment bien à quel point les proches sont touchés au plus profond de leur être par un tel accident. Et chaque nouvel accident de la route est un accident de trop. Il est grand temps que des mesures audacieuses, voire impopulaires, soient prises pour inverser la tendance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs