Accueil L'or des Belges

L’or belge, une réserve variable répartie dans le monde

La Belgique possède encore 227,4 tonnes du précieux métal, principalement stocké à l’étranger. Récit des aventures rocambolesques des réserves d’or belges depuis 1940. «Le Soir» publie, avec les étudiants de master en journalisme de l’UCL, un dossier sur l’or des Belges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Le dix mai 1940, les troupes allemandes entrent en Belgique. Mais où se cache la réserve stratégique d’or des Belges ? Si le Reich a mis la main aux Pays-Bas sur cent tonnes d’or que couvait La Haye, à Bruxelles les coffres de la Banque Nationale de Belgique sont vides : pressentant l’invasion, la BNB s’est assurée que l’or belge prenait prudemment la voie de l’exil. Les dernières caisses ont quitté Ostende pour la France quelques jours seulement avant l’invasion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L'or des Belges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs