Irène Frain.
«Je voulais faire ressenti à quel point la lecture et la littérature sont des transformateurs de réel.»
Paula Hawkins: les doigts agiles et l’imagination féroce.
Vinciane Moeschler laisse ses Mme Morin se raconter.
«J’ai beaucoup couru moi-même, mais un marathon, c’est dingue.»
«The Pass : Last Days of the Samurai», le film d’ouverture du festival.
paolo-chiabrando-G16kFHYvCoQ-unsplash
Les abîmes narratifs de «Philipot» nous emmènent aussi dans des passages mystérieux sous le plancher.
Claudia Schiffer à Palmdale, Californie, en 1992.
B9728312650Z.1_20210914155918_000+GRGIU1FJI (2).1-0
d-20210507-GMKCXP_high
Au Sounds, en 2012. Joachim Caffonnette joue du piano. © C.Pourtois.
Un circuit simple, clair et une ambiance détendue.
PHOTO HADRIEN HANSE/RTBF
L’homme qui mesure les nuages, réalisé en 1998, a été retiré du toit de De Singel, à Anvers.
Patrice Normand Opale Leemage2
Le choix de la rédaction
  1. Trop tôt pour faire la fête? «Tout comme le Premier ministre et le ministre de la Santé , je vois que, depuis cinq semaines, la situation épidémiologique est stable.»

    Le commissaire corona: «Avec les boîtes de nuit, je veux une dynamique positive, pas un Etat intransigeant»

  2. Daniel Cohn-Bendit.

    Daniel Cohn-Bendit: «L’Allemagne veut être gouvernée au centre»

  3. Xavier Van Dam ne s’est montré plus ou moins collaborant que quand il s’est agi de parler de sa vie.

    Assises de Namur: Xavier Van Dam refuse d’évoquer la mort de Wivinne Marion

La chronique
  • La chronique «Alternatives»: quand l’extrémisme devient la normalité

    Imaginez cela : en prélude aux élections législatives belges, une chaîne de télévision en Belgique organise deux heures et demie de débat entre un néo-bolchevique et un néofasciste, à l’exclusion de toutes les tendances plus modérées du spectre politique. Le scandale serait considérable et les protestations tonitruantes.

    Or nous venons, en France, de vivre un tel événement sans, qu’apparemment, cela ne choque qui que ce soit. Eric Zemmour y affrontait Jean-Luc Mélenchon. L’un qui est structurellement candidat à la présidence de la République, l’autre qui l’est potentiellement. L’un qui se réclame de Charles Maurras, l’autre de Léon Trotski. La modernité en marche. L’un, Mélenchon, qui s’insurge contre le système dont il est devenu un pilier, l’autre qui stigmatise une pensée unique dont il est en train de devenir l’un des omniprésents représentants.

    Car le cas Zemmour est proprement inouï : le polémiste est partout, sur toutes les radios, sur toutes les télévisions, dans tous les journaux, on ne voit, on n’entend que lui, on ne...

    Lire la suite

  • Aujourd’hui peut-être, ou alors demain…

    Procession d’Echternach ou chemin de croix ? La gestion de la pandémie aura en tout cas tout eu depuis le début, du parcours du combattant et d’une très longue épreuve de patience. La nouvelle est tombée ce lundi, mais on le pressentait déjà depuis quelques jours : il n’y aura pas de CST – Covid Safe Ticket – étendu dès ce premier octobre à Bruxelles. De quoi s’arracher les cheveux pour des théâtres et salles de spectacle qui avaient déjà prévenu leurs spectateurs par mail de l’application de nouvelles réglementations...

    Lire la suite